Un métier unique ! 
Tour de main, dextérité, plaisir et passion... 

Qui n’a pas rêvé un jour de vivre la fabrication comme un pur moment de magie et de travailler avec plaisir et sans stress dans l’excellence du beau travail accompli. D’abord traiter l’image et comprendre le souhait du créatif qui, des heures durant, a conceptualisé et vendu une image, bref son âme. Vient vite l’instant où il faut passer à une autre idée et déléguer son bébé, faire confiance à son partenaire en lui laissant les rênes de sa création pour la plus belle des réalisations... 
 

Les petites mains des artisans de l'Atelier Frédéric Claudel s’agitent, proposent des solutions, examinent à la loupe chaque problématique ainsi que celle du chef de projet, qui a d’avance validé son budget. 
 

Fort de son expérience, Frédéric Claudel met la main à la pâte, pour répondre au plus juste à chaque demande et vous prêter main forte en toute circonstance...

Nos Préstations

 

Photograveur, un métier de précision, de qualité et de connaissance

            Scanner

• Opaque

• Transparent

• Verre

• 3400dpi

• RVB

• CMJN

        Prépresse

• Exécution 

• Préparation de fichiers

• Contrôle

• PDF-HD par Pitstop

  Chromie / Retouche

• Détourage complexe

• Chromie

• Retouche importante

• Création visuel à partir de plusieurs images

• Création visuel à partir de l'imagination du directeur artistique

           Épreuvage

• Fogra certifié

• Fogra 39L (Couché)

• Fogra 47L (Offset)

           Nouvelle norme

• Fogra 51L (Couché)

• Fogra 52L (Offset)

• Papier certifié Fogra

Comment réussir sa photogravure ?


Les paramètres à prendre en compte pour parvenir à des résultats satisfaisants sont nombreux.
Afin de réussir l’impression, il apparaît nécessaire de procéder au préalable à une série de retouches destinées à améliorer l'image. Sur un papier de création, les encres quadri CMJN procurent un aspect un peu terne, d'où l'intérêt d'augmenter la saturation des couleurs et de l'image ainsi que son contraste. Une fois l'image traitée et retouchée, l'étape suivante consiste à l'adapter aux contraintes de la technique d'impression et du type de papier utilisé. Certains papiers de création demandent une attention plus particulière à plus d'un point de vue, celui de l'élargissement du point qui est plus important que sur du papier couché par exemple. Il faut savoir que ce dernier est capable de restituer 6 000 nuances et le non-couché 4 000 seulement. Il est clair que le papier de création comme l'ensemble des papiers non couchés présente, en effet, une surface plus grenue qui aura tendance à absorber plus d'encre pour remplir les irrégularités. L'effet est accentué sur certaines gammes de papier de création très poreux. L'élargissement du point résultant de l'excédent d'encre devra par conséquent être compensé au niveau de la photogravure.